Menu Fermer

Maxar avertit ses clients que la pandémie pourrait retarder les livraisons de vaisseaux spatiaux – SpaceNews.com

Caleb Henry

WASHINGTON – Maxar Technologies a averti ses clients qu’elle pourrait ne pas être en mesure de livrer des vaisseaux spatiaux dans les délais ou le budget prévus en raison de la pandémie de coronavirus. Néanmoins, la fabrication et les essais de satellites se poursuivent dans ses installations californiennes.

Dans une déclaration du 20 mars à la Commission américaine des opérations de bourse, Maxar a déclaré que l’ordre du 16 mars à Santa Clara, dans le comté, enjoignant aux résidents de rester chez eux pour empêcher la propagation du virus COVID-19, constituait un événement de « force majeure » pour l’activité de la société dans le domaine de l’infrastructure spatiale.

Maxar exploite des installations de fabrication dans le comté de Santa Clara, à Palo Alto et à San José. Maxar a initialement fermé les deux installations, mais les a rouvertes deux jours plus tard après avoir déterminé qu’elle était exemptée de la règle du comté. La fabrication et les tests de satellites ont été effectués le 19 mars, a déclaré Turner Brinton, porte-parole de Maxar.

« Nous avons repris les travaux essentiels sur nos programmes de satellites dans l’usine, y compris la fabrication, l’assemblage et le test des satellites », a déclaré Mme Brinton par courriel. « Nous avons maintenu l’approche du travail à domicile pour une grande partie de notre personnel, même après avoir déterminé que nous remplissions les conditions requises pour bénéficier de l’exemption. La santé et la sécurité des employés sont primordiales, et nous avons pris de nombreuses mesures pour rendre notre environnement de travail sûr en limitant le nombre de personnes dans notre usine de fabrication, en mettant en œuvre des stratégies de distanciation et d’isolement social telles que la répartition de la main-d’œuvre sur le site sur un plus grand nombre d’équipes et en améliorant le nettoyage de nos installations ».

Néanmoins, Maxar a déclaré qu’il observe un stress dans sa chaîne d’approvisionnement en raison de la pandémie. La majorité du personnel de Maxar travaille à distance, a déclaré l’entreprise, le personnel essentiel gardant toutes ses installations ouvertes.

Maxar a envoyé des avis de force majeure à ses clients afin de « protéger ses droits légaux étant donné la nature incertaine de la pandémie actuelle » et son impact sur les coûts et le calendrier.

Maxar construit des vaisseaux spatiaux pour Intelsat, EchoStar, la NASA et d’autres clients. Dans une déclaration à la SEC du 2 mars, Maxar a déclaré que ses contrats de fabrication de satellites comprennent parfois des « clauses de dommages-intérêts » qui peuvent être déclenchées si les programmes manquent des étapes contractuelles.

Aucun employé de Maxar n’a été diagnostiqué avec le COVID-19, a déclaré la société. La Californie compte 1 642 cas confirmés de COVID-19 et 30 décès au 22 mars, selon les données compilées par l’Université Johns Hopkins &amp ; Médecine.

La Californie a intensifié sa réponse au coronavirus le 19 mars, lorsque le gouvernement Gavin Newsom a émis un ordre de « rester chez soi » pour « établir une cohérence … afin de ralentir la propagation de COVID-19 ».

« Comme la fabrication aérospatiale, les communications et la défense sont des secteurs fédéraux d’infrastructures essentielles, Maxar est autorisé à poursuivre son travail en vertu de l’ordonnance « shelter-in-place » émise par la Californie », a déclaré Mme Brinton. « Nous avons mis en place le travail à domicile là où nous avons pu le faire, et nous avons également une partie de notre main-d’œuvre sur place pour maintenir les opérations critiques. Cette approche protège nos opérations commerciales en cours et soutient nos efforts pour continuer à respecter les engagements critiques de nos clients ».

Cet article a été rédigé par Debra Werner et traduit par TouslesTelescopes.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. TouslesTelescopes.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.