Menu Fermer

Le 11 mars long se lance pour la première fois hors de Xichang. – NASASpaceFlight.com

La Chine a procédé jeudi au premier lancement de son véhicule de lancement à réaction rapide à combustible solide Longue Marche-11 depuis le centre de lancement de satellites de Xichang. Transportant deux nouveaux satellites de test technologique, Xinjishu Shiyan-G et Xinjishu Shiyan-H, le lancement a eu lieu à 20:13 UTC. Les nouveaux satellites de test technologique ont été développés par l’Institut d’innovation des microsatellites de Shanghai, l’Académie chinoise des sciences (Xinjishu Shiyan-G) et l’Université nationale des technologies de la défense (Xinjishu Shiyan-H).

Comme pour les précédents, les nouveaux satellites seront utilisés pour effectuer des mises en réseau de liaisons intersatellites et des tests de nouvelles technologies d’observation au sol en orbite.

Les précédents satellites de la série ont été lancés le 19 février 2020. Cette mission a mis en orbite quatre satellites – appelés Xinjishu Shiyan-C à F, XJS-C et D – fabriqués par SAST, XJS-E par le Harbin Inst of Tech. et XJS-F par la société CAST’s DFH Satellite Co. (DFHSat) de CAST.

Lors de la première annonce du lancement, il a été noté que le lanceur utiliserait pour la première fois un carénage de 2,5 mètres de diamètre et qu’il utiliserait une plate-forme de lancement d’informations hautement intégrée et très intelligente, la capacité de lancement rapide atteignant un nouveau niveau de développement.

📌:Launch fil de presse!🚀:Long mars 11🛰:CX-6-01

Décollage et succès du lancement confirmés !

ℹ : https://t.co/mUT6H1LVEb pic.twitter.com/VmRahAQMb6

– LaunchStuff (@LaunchStuff) 29 mai 2020

Il est prévu que 2020 verra encore quatre lancements utilisant la fusée Longue Marche-11, la version Longue Marche-11H, à partir d’une plate-forme de lancement maritime.

Il s’agissait du neuvième lancement de la Longue Marche-11, dont la version CZ-11H lancée depuis une plate-forme de lancement maritime.

Le Long March-11 (Chang Zheng-11) est un petit véhicule de lancement à réaction rapide alimenté par un combustible solide, développé par l’Académie chinoise de technologie des lanceurs (CALT) pour fournir un véhicule de lancement à réaction rapide facile à utiliser, qui peut rester en stockage pendant une longue période et pour assurer un lancement fiable à court terme.

Le LM-11 est un lanceur à combustible solide à quatre étages, équipé d’un système de contrôle de réaction sur le quatrième étage.

Le véhicule a une longueur de 20,8 mètres, un diamètre de 2,0 mètres et une masse au décollage de 58 000 kg. Au lancement, il développe 120.000 kg/f, lançant une cargaison de 350 kg dans un SSO de 700 km. Le CZ-11 peut utiliser deux types de carénage avec 1,6 mètres ou 2,0 mètres.

Photo du carénage par les médias d’État chinois

Le premier lancement de LM-11 a eu lieu le 25 septembre 2015, lorsque quatre satellites ont été mis en orbite avec succès depuis le centre de lancement de satellites de Jiuquan.

Le CZ-11 peut également être lancé à partir d’une plate-forme de lancement maritime en utilisant la version CZ-11H.

Voir aussi

La plate-forme de lancement maritime appartient et est gérée par une société chinoise de génie maritime qui n’est pas nommée. La plate-forme mesure environ 110 x 80 m et est équipée d’un TEL de 15,5 m de haut.

Lors de sa première utilisation, la plate-forme était ancrée à 34,90 degrés. N, 121,19 degrés. E.

Le Centre de lancement de satellites de Xichang est situé dans la province du Sichuan, au sud-ouest de la Chine, et est le site de lancement du pays pour les lancements orbitaux géosynchrones.

Equipé de deux rampes de lancement (LC2 et LC3), le centre dispose d’une voie ferrée et d’une autoroute menant directement au site de lancement.

Le centre de commandement et de contrôle est situé à sept kilomètres au sud-ouest de la plateforme de lancement. Il assure le contrôle du vol et de la sécurité pendant les répétitions et le lancement.Les autres installations du Centre de lancement de satellites de Xichang sont le Centre de contrôle du lancement, les systèmes d’alimentation en carburant, les systèmes de communication pour le commandement du lancement, les communications téléphoniques et de données pour les utilisateurs, et les équipements de soutien pour la surveillance et les prévisions météorologiques.

Le premier lancement de Xichang a eu lieu à 12:25UTC le 29 janvier 1984, lorsque le Chang Zheng-3 (Y1) a mis en orbite le satellite de communication Shiyan Weixing (14670 1984-008A).

Le prochain lancement depuis la Chine aura lieu le 31 mai, lorsque la fusée Longue Marche (Y51) sera lancée depuis le LC43/94 de Jiuquan en orbite autour du satellite de télédétection Gaofen-9 (02).

Cet article a été rédigé par Rui C. Barbosa et traduit par TouslesTelescopes.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. TouslesTelescopes.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.