Menu Fermer

SpaceX en ligne pour le lancement du quatrième satellite GPS III – NASASpaceFlight.com

Au milieu d’une salve de missions orbitales se préparant à être lancées depuis la côte est américaine, un SpaceX Falcon 9 est prêt à lancer le quatrième satellite GPS III pour la force spatiale américaine. Le décollage est prévu à 21h43 EDT le vendredi 2 octobre (01h43 UTC le 3 octobre), soit l’ouverture d’une fenêtre de 15 minutes.

(Photo de tête via Stephen Marr pour NSF)

Le 45e escadron météorologique de la 45e escadre spatiale de l’armée de l’air américaine à la base aérienne de Patrick en Floride prévoit une probabilité de 70 % de conditions météorologiques acceptables pour le lancement. Les prévisions se détériorent à 20 % de chance de conditions météorologiques favorables pour le lancement de secours le samedi soir.

Voir aussi

La mission sera lancée depuis le Space Launch Complex 40 (SLC-40) de la base aérienne de Cape Canaveral en Floride. Après la montée initiale, le premier étage du Falcon 9 tentera un atterrissage propulsif sur Just Read the Instructions, l’un des drones spatiaux autonomes de SpaceX stationnés dans l’océan Atlantique. Les deux vaisseaux de récupération du carénage de SpaceX, GO Ms. Chief et GO Ms. Tree, sont également positionnés en bas de la chaîne.

Ces derniers jours, la flotte de récupération SpaceX a réagi à plusieurs remaniements du calendrier de lancement de SpaceX. L’autre vaisseau drone, « Bien sûr que je t’aime encore », est également stationné à proximité et attend la prochaine mission StarlinkLa conférence de presse, qui se tiendra au plus tôt le samedi matin, est actuellement prévue.

Après l’essai statique de pré-lancement, le lancement du GPS-III-SV04 était prévu pour le 29 septembre. La mission a d’abord été reportée au 30 septembre pour améliorer les conditions de lancement et de récupération, puis au 2 octobre en raison d’un conflit de portée.

Le conflit peut avoir été l’un ou les deux United Launch Alliance Delta IV Fusée lourde sur la mission NROL-44 et un La fusée Northrop Grumman Antares lance la mission Cygnus NG-14 à la station spatiale internationale. Northrop Grumman a retardé son lancement au plus tôt vendredi soir en raison d’un problème d’équipement de support au sol, et ULA travaille actuellement à l’annulation de sa dernière tentative de lancement. Cela a permis de dégager le champ de tir oriental pour deux missions Falcon 9, dont la mission GPS-III-SV04 et une mission Starlink.

Une paire de fusées Falcon 9 se tient à la verticale sur les deux aires de lancement de SpaceX en Floride. De gauche à droite : B1062.1 pour le GPS-III-SV04 à SLC-40, et B1058.3 pour la 13ème mission Starlink à LC-39A. – via SpaceX

La première étape qui soutient cette mission est B1062, un tout nouveau noyau de Falcon 9. Le 25 septembre dernier, avant ce lancement, l’étage a subi avec succès un test de tir statique au SLC-40.

Les précédentes missions du ministère américain de la défense, y compris la mission GPS-III-SV04, ont été nécessaires pour lancer les nouveaux propulseurs Falcon 9. Aujourd’hui, l’armée de l’air américaine a approuvé l’utilisation de boosters réutilisés sur les lancements GPS-III-SV05 et SV06, les premiers lancements de sécurité nationale SpaceX qui seront autorisés à utiliser des étages éprouvés en vol. Le ministère de la défense était le dernier grand client de SpaceX à avoir besoin de nouveaux boosters avant cette approbation, après que la NASA ait autorisé les missions Crew Dragon à être lancées sur des Falcon 9 réutilisés. Ce changement par l’armée américaine pourrait ouvrir la porte à des plans similaires pour d’autres missions de sécurité nationale de SpaceX.

Lorsque SpaceX a lancé sa première mission GPS IIILe client de lancement a demandé que Falcon 9 vole dans une configuration non évolutive, sans jambes d’atterrissage ni ailerons. Après le lancement réussi, sans aucune tentative de récupération du premier étage, SpaceX a été autorisé à tenter des récupérations du premier étage lors de futurs lancements de GPS. Le Falcon 9 B1060 a été récupéré avec succès à bord. lancement du GPS-III-SV03.

Le même drone a quitté Port Canaveral le 26 septembre pour soutenir le lancement du SV04. Au moment du lancement, Just Read the Instructions sera stationné à 635 kilomètres de distance, au nord-est du cap Canaveral.

Falcon 9 lance le satellite GPS-III-SV03 en juin 2020. La bande de peinture grise du deuxième étage est visible. – via Nathan Barker pour NSF/L2

Lors du lancement du GPS-III-SV03, le deuxième étage de Falcon 9 était recouvert d’une bande de peinture grise. Cette bande sombre, différente de l’habituel étage entièrement blanc, améliore les conditions thermiques à l’intérieur des réservoirs de propergol lors de missions de longue durée, comme les lancements GPS en orbite terrestre moyenne. Cette bande grise a également été vue en train d’être testée lors de la mission CRS-18 Cargo Dragon. Le deuxième étage de lancement du GPS-III-SV04 ne possède cependant pas cette bande de peinture, ce qui suggère que SpaceX testait ses effets sur des missions antérieures, plutôt que de l’appliquer sur tous les lancements de GPS.

Falcon 9 déploiera le vaisseau spatial sur une orbite de transfert d’environ 1 200 par 20 000 kilomètres, avec une inclinaison de 55 degrés. Le satellite utilisera ensuite sa propre propulsion pour manœuvrer sur une orbite circulaire à 20 200 kilomètres d’altitude. C’est sur cette orbite opérationnelle que les satellites GPS III effectueront leurs missions.

Le 14 juillet, le vaisseau spatial GPS-III-SV04 est arrivé au cap Canaveral à bord d’un avion-cargo C-17 de l’US Air Force ou a été traité avant son lancement. Le satellite a été construit par Lockheed Martin, sur la base du bus satellite A2100M. Dix des satellites GPS III ont été commandés à ce jour.

Le satellite GPS-III-SV04 pendant l’encapsulation – via le Space and Missiles Systems Center de la force spatiale américaine

Chaque satellite GPS III transporte une charge utile de navigation fournie par L3Harris Technologies. La série de satellites de navigation GPS Block III remplace la série Block II, ce qui permet d’obtenir des signaux plus précis, d’augmenter la résistance au brouillage et de prolonger la durée de vie des engins spatiaux. Le SV04 est le quatrième satellite GPS III à être lancé, et le troisième à être lancé sur un Falcon 9, à l’exception d’un vaisseau spatial qui lancé lors du dernier vol de la fusée Delta IV Medium.

Le profil de vol de Falcon 9 vers l’orbite terrestre moyenne comprendra deux brûlages de l’étage supérieur. Après la séparation des étages, lorsque le premier étage reviendra sur Terre pour l’atterrissage, le second étage effectuera le premier brûlage afin de rejoindre l’orbite. Pendant ce brûlage, la coiffe de la charge utile est séparée et les deux moitiés descendront vers les vaisseaux de récupération SpaceX pour une éventuelle tentative de récupération environ 45 minutes après le lancement.

Après le SECO-1, la fin du premier brûlage de l’étage supérieur, l’étage et le satellite GPS se mettront en route pendant environ 55 minutes. Ensuite, le deuxième brûlage de l’étage supérieur commencera et ne durera que 45 secondes. Après une phase côtière de 25 minutes, le satellite GPS-III-SV04 est déployé.

Cet article a été rédigé par Thomas Burghardt et traduit par TouslesTelescopes.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. TouslesTelescopes.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.